Parlons… adaptations cinématographiques ratées

Hey !

Je vous retrouve aujourd’hui pour parler d’un sujet qui fâche : les adaptations ratées de nos romans préférés. Pour cet article, j’ai décidé de ne parler que de 3 romans/adaptations puisque j’en parle en détail et que si j’en avais choisi davantage, vous n’auriez pas vu la fin de cet article !

Voici donc les films qui sont, à mon sens, des adaptations ratées :

 

Lire la suite de « Parlons… adaptations cinématographiques ratées »

Publicités

Ma pile à lire de la semaine #7

Hey !

Qui dit rentrée dit nouvelles lectures et nouvelle motivation ! Durant les vacances je n’ai pas pu lire autant que je l’aurais voulu à cause de mon stage et d’une baisse de morale assez intense mais avec la rentrée et les nombreuses heures de transports qui vont avec, j’ai retrouvé la motivation de lire et jusque là je suis très satisfaite de tout ce que j’ai réussi à faire !

Pour cette semaine j’y vais quand même molo et je n’ai choisi que deux romans, mais pas des moindres !

Lire la suite de « Ma pile à lire de la semaine #7 »

[Chronique n°54] Pardonne-Moi Léonard Peacock – Matthew Quick

pardonne-moi,-leonard-peacock-602007Titre : Pardonne-Moi Leonard Peacock (Forgive me Leonard Peacock)

Auteur : Matthew Quick

Editeur : Robert Laffont (Collection R)

Genre : Contemporain / Jeunesse

Prix : 16.90€

Nombre de pages : 315

Résumé : Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Leonard Peacock. C’est aussi le jour où il dissimule une arme à feu dans son sac. Parce que, c’est décidé, il va tuer son ex-meilleur ami, puis lui-même, avec le P38 ayant appartenu à son grand-père. Mais il doit tout d’abord faire ses adieux aux quatre personnes qui ont le plus compté pour lui : Walt, son voisin littéralement obsédé par Humphrey Bogart, Baback, un camarade de classe violoniste virtuose, Lauren, la fille de pasteur dont il est amoureux, et Herr Silverman, qui enseigne l’histoire de l’Holocauste au lycée.
Leonard va parler à chacun d’entre eux, révélant progressivement ses secrets tandis que l’heure tourne et qu’approche le moment de vérité. Explorant sans fausse pudeur les choix impossibles auxquels Leonard se retrouve confronté, Matthew Quick nous offre une perspective unique sur une journée de la vie d’un adolescent perturbé. « Le P38 sera peut-être mon cadeau quand je le déballerai pour tirer sur Asher Beal.
C’est probablement le seul cadeau que je recevrai aujourd’hui. En plus du flingue, il y a quatre paquets, un pour chacun de mes amis. Je veux leur dire au revoir correctement. Je veux qu’ils gardent un souvenir de moi. Qu’ils sachent que je tiens à eux et que je suis désolé de ne pas avoir pu être davantage. Désolé d’avoir dû leur fausser compagnie. Qu’ils sachent qu’ils ne sont pas responsables de ce qui va se passer aujourd’hui.
Je ne veux pas qu’ils soient traumatisés par ce que je m’apprête à faire ni qu’ils soient déprimés après.

Lire la suite de « [Chronique n°54] Pardonne-Moi Léonard Peacock – Matthew Quick »

Bilan de l’été 2017 : Livres, Films, Séries, Musique, Tatouage, Londres…

Hey !

Tout d’abord, je tiens à m’excuser de mon retard puisque j’étais censée publier cet article bien plus tôt mais avec le voyage à Londres surprise et des raisons personnelles, la rédaction de cet article a prit beaucoup plus de temps que prévu. Comme vous avez pu le constater, je suis tout de même revenue lundi avec mon bilan de mon voyage à Londres puisque je ne pouvais pas vous faire attendre plus longtemps.

Me revoilà donc avec mon bilan de juillet ET août puisque j’ai été absente du blog tout le mois d’août et que je n’ai donc pas pu vous parler de mon mois de juillet. Vous le verrez, je n’ai pas lu énormément et je n’ai pas eu le temps de visionner beaucoup de films et séries puisque j’ai été en stage du 6 juin au 4 août et après ça il y a eu Londres etc… donc ça n’est pas un super bilan.

Livres

  • Heartless – Marissa Meyer : Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec cette « réécriture » d’Alice au Pays des Merveilles, même si j’ai adoré la saga des Chroniques Lunaires par la même auteur. Au final j’ai été assez déçue puisque j’ai trouvé le tout très niais, alors que le personnage principal est la Reine de Coeur. On en apprend plus sur son passé et les raisons pour lesquelles elle devient si cruelle, mais du coup je n’ai apprécié que les premières et dernières pages du roman, et tout ce qu’il y avait entre deux était moyen.
  • Foxcraft, tome 2 : Les Possédés – Inbali Iserles : J’avais déjà été déçue par le premier tome, mais puisque j’ai reçu le deuxième tome de la part d’Albin Michel, je l’ai tout de même lu et chroniqué sur le blog de NineHank mais j’ai tout de même été déçue par ce tome. Même si les personnages ont mûri et que l’arrivée de nouveaux personnages permet de diversifier l’intrigue, j’ai trouvé que globalement c’était trop répétitif. Certes, c’est une saga jeunesse, mais ça aurait pu être mieux écrit quand même.
  • All for the Game, tome 1 : The Foxhole Court – Nora Sakavic : C’est grâce à une amie que j’ai découvert cette trilogie, complètement par hasard, au détour d’une conversation. J’aime beaucoup lire les romans préférés de mes amis et je suis ravie de m’être lancée dans cette trilogie. Malheureusement c’est un roman auto-publié qui n’a jamais été traduit en français mais pour ceux qui lisent en anglais, je ne peux vous dire qu’une chose : FONCEZ ! J’avais peur que le sport ai une trop grande importance et moi qui déteste le sport, je ne voulais vraiment pas avoir de vocabulaire stratégique mais finalement ça se lit d’une traite, super facilement et les personnages sont incroyablement attachants. Le premier tome reste assez soft, mais l’histoire est sombre et l’auteur n’a aucune limite alors si vous êtes une âme sensible, abstenez-vous.
  • La Maison bleu horizon – Jean-Marc Dhainaut : J’ai été complètement soufflée par ce roman. Je n’en attendais rien et ça a été un coup de coeur. La plume n’est pas toujours très fluide et j’ai parfois eu quelques soucis avec des phrases maladroites et mal construites mais l’histoire est tellement prenante qu’on ne voit pas le temps passer. Pour ceux qui aiment les histoires paranormales et l’Histoire avec un grand H alors vous serez ravis. En plus, ça se passe en Bretagne donc c’est super.
  • Illuminae, tome 2  : Dossier Gemina – Amy Kaufman & Jay Kristoff : J’avais déjà adoré le premier tome et j’ai adoré ce second. L’histoire est complètement différente puisqu’on suit d’autres personnages sur une autre « navette » mais ça suit le premier tome tout de même. J’ai encore une fois été à fond dans l’histoire et je n’ai pas pu le lâcher avant de l’avoir terminé. Je ne peux vous décrire à quel point j’aime cette saga, je ne peux que vous conseiller de l’essayer par vous-même.
  • Charley Davidson, tome 2 : Deuxième tombe sur la gauche – Darynda Jones : J’avais plutôt aimé le premier tome et comme cela faisait un moment que je ne m’étais pas replongée dans la saga, j’ai décidé de lire le deuxième tome. J’ai été plutôt déçue puisque je ne me souvenais pas que l’histoire était si niaise et que Reyes m’insupportait à se point. Je ne lirai pas le troisième tome, c’est sûr.
  • All for the Game, tome 2 : The Raven King – Nora Sakavic : Ce deuxième tome était franchement meilleur que le premier, même si je l’avais adoré, et devient bien plus glauque et sombre à mesure que l’intrigue s’installe. J’ai vraiment été happée par les rebondissements et les relations entre les personnages.
  • All for the Game, tome 3 : The King’s Men – Nora Sakavic : Ce troisième et dernier tome était tout bonnement excellent. Les personnages n’ont jamais été aussi fragiles et forts à la fois et l’intrigue n’a jamais été aussi violente. Ça se lit super vite, c’est super addictif et j’ai adoré.
  • Sherlock, Lupin & Moi, tome 2 : Dernier Acte à l’Opéra – Irène Adler : J’avais adoré le premier tome, puisque je suis fan de Sherlock Holmes et Irène Adler, mais ce deuxième tome était encore meilleur ! J’ai aimé la maturité des personnages et l’intrigue qui ressemblait vraiment à un roman policier jeunesse. C’était super agréable à lire et surtout très rapide.

dans-l-ombre-de-stellane-fais-confiance-a-personne-931617

  • Dans l’ombre de Stella – Alexandra Sirowy : Grosse déception pour ce roman qui promettait un thriller et une ambiance sombre. L’histoire d’amour prend toute la place, casse la dynamique et ruine l’histoire et les personnages ont fini par me taper sur les nerfs. Je ne l’ai même pas fini.
  • Ne fais confiance à personne – Paul Cleave : Excellent thriller dont le sujet principal est la maladie d’Alzheimer. Je ne pensais pas autant aimer mais j’étais accro dès les premières pages. Je le recommande vivement.

Films

  • Baby Boss : Je pensais vraiment adorer puisque je suis la première à regarder des films d’animations mais j’ai été super déçue. Je n’ai pas beaucoup rigolé et j’ai trouvé qu’il y avait trop de longueurs alors que l’histoire aurait pu être dynamique tout en étant émouvante sur la fin. Je me suis ennuyée et c’est dommage.
  • Sous les Jupes des Filles : Je ne l’avait jamais vu et avait même oublié son existence mais comme je suis tombée dessus par hasard je l’ai regardé et j’ai vraiment adoré. C’est un film super frais sur des portraits de femmes de tous les milieux et qui cherchent à mieux se connaître. J’ai beaucoup rit et je n’ai pas vu le temps passer. Je regrette qu’il n’ai pas été plus long.
  • Je suis une Légende : Je ne l’avais pas vu depuis un long moment mais je suis vraiment contente de l’avoir regardé à nouveau. J’adore Will Smith et ce film en particulier et l’histoire m’émeut toujours autant à chaque fois, même si je la connais par cœur.

Séries

Sans titre (11)

  • Jane the Virgin, Saison 3 : J’ai mis beaucoup trop de temps à commencer cette saison mais au moins je m’y suis remise ! Cette saison est vraiment sympathique même si je trouve qu’elle commence à tourner en rond.
  • Reign, Saison 3 : Je n’arrête pas d’essayer de regarder cette saison mais je finis toujours par regarder 2-3 épisodes et ensuite je fais une pause de plusieurs semaines. Je ne suis plus à fond dans la série mais je vais quand même essayer de la finir.
  • Quantico, Saison 2 : J’aime beaucoup cette saison 2 et même si je n’ai pas le temps de la regarder, ce n’est pas l’envie qui manque ! Ils ont réussi à renouveler l’intrigue et je trouve que c’est plutôt bien fait !
  • Rick & Morty, Saison 1 : J’entends parler de ce dessin animé/série depuis des lustres mais je n’avais pas le temps de me lancer et c’est bien dommage ! Depuis que j’ai commencé, je ne peux plus m’arrêter. C’est drôle, c’est frais, c’est loufoque et on ne peut pas rester indifférent face aux personnages.
  • Esprits Criminels, Saison 12 : Dès que je ne sais plus quoi regarder je me tourne vers cette série et j’ai dévoré pas mal d’épisode en peu de temps. Parfois les enquêtes sont répétitives mais ça se regarde tout seul et c’est vraiment bien lorsque je ne sais pas du tout quoi mettre en fond sonore.
  • The Magicians, Saison 2 : Après avoir adoré la saison 1 je me suis lancée dans la saison 2 mais je ne suis pas hyper fan pour le moment. Je trouve que ce début de saison n’est pas à la hauteur.

Musique

Sans titre (12)

  • Kygo : Lorsque j’ai fait mon stage cet été, on mettait de la musique pour éviter de travailler en silence et l’un des artistes qui est beaucoup revenu est Kygo et je dois dire que je ne me suis jamais vraiment intéressée à lui alors qu’il fait de très bons sons.
  • Julia Michaels : Aux côtés de Kygo, on écoutait beaucoup Julia Michaels au bureau et je suis devenue complètement fan de sa voix. Ses chansons ne sont pas toutes super mais sa voix a beaucoup de potentiel.
  • Kesha : Je n’avais pas écouté Kesha depuis le collège mais je suis tombée amoureuse de « Praying » et de ses paroles plus précisément. J’ai toujours aimé son style et sa voix et je suis très contente qu’elle revienne sur le devant de la scène.
  • James Blunt : Puisque je vais le voir en concert en novembre, je me suis mise à écouter son dernier album un peu plus intensément et je suis assez étonnée du style qu’il a adopté mais ça ne me déplaît pas du tout. Je trouve qu’il se renouvelle et que ça lui va bien.

Tatouage

tattoo

Crédit : professeur.reichert sur Instagram

Si vous me suivez sur Instagram, alors vous saurez que je me suis fait tatouée le 5 août, le lendemain de la fin de mon stage. J’avais pris rendez-vous fin mai et avait vraiment hâte de voir ce que ça donnerai sur mon bras et je suis absolument ravie du résultat. On a vraiment travaillé à deux avec mon tatoueur et ça a été une expérience hyper agréable.

Les couleurs ne sont pas tout à fait exactes sur la photo, puisqu’il doit y avoir un filtre sur sa photo Instagram ou la luminosité à dû jouer, mais globalement voilà à quoi ressemble mon tatouage Harry Potter. La photo provient directement du compte de mon tatoueur qui a pris la photo juste après m’avoir tatouée. Depuis, il a très bien cicatrisé, je n’ai rien à redire là-dessus. Pour les curieux, il a coûté 350€ et a duré 1h30. Je n’ai ressenti aucune douleur et l’expérience a même été très agréable et j’ai déjà pleeeeeins de projets pour de futurs tatouages.

Pour ceux qui se demandent ce que cela représente, il s’agit tout simplement du Vif d’Or et des Reliques de la Mort dans Harry Potter. Quant au salon où je l’ai fait, il s’agit de Anomaly, juste à côté du Centre Pompidou.

Londres

Je ne vais pas m’étaler sur mon voyage à Londres ici puisque j’ai fait article très complet sur mon voyage mais pour ceux qui ne le savent pas, je suis partie 3 jours avec ma famille à Londres et le voyage a été très agréable.

Des questions ? Des suggestions ? On se retrouve en commentaire ! Et dites-moi ce que vous avez fait cet été, je suis curieuse de savoir tout ça.

-Cupcake (1)

Mon voyage de 3 jours à Londres : le bilan et mon haul.

Hey !

Comme vous l’avez sans doute remarqué, puisque je vous ai prévenu dans un post, j’ai pris une pause pendant le mois d’août pour pouvoir me ressourcer, me reposer et ne pas avoir à m’inquiéter de publier régulièrement sur le blog. Durant ce mois de pause, ma mère m’a fait la surprise de m’annoncer que l’on partait à Londres pendant 3 jours avec ma sœur et mes neveux, ce qui n’était pas du tout prévu. Je suis donc partie du 22 au 25 août à Londres et bien que ça ai été court, ça a été très intense, surtout pour mes pieds !

LE VOYAGE

Personnellement j’habite en région parisienne et vous n’êtes pas sans savoir que l’Eurostar part de Paris mais aussi de Lille et pour des raisons pratiques, nous avons prit l’Eurostar partant de Lille. Si on avait voulu partir de Paris, on aurait sans doute dû se lever très tôt le matin pour rejoindre la Gare du Nord, or, ma soeur habite tout près de Lille donc on est allées chez elle le lundi soir pour partir tous ensemble le mardi matin tranquillement. Je n’ai pas eu de mal à dormir et j’étais même en pleine forme mardi matin en arrivant à la gare. Tout s’est très bien déroulé, bien que le passage à la sécurité ai été assez long, un peu comme à l’aéroport. En plus de cela, pour vérifier les papiers d’identité, vous devez passer deux fois : une fois au guichet français et une seconde fois au guichet britannique. Du coup, ça nous a prit pas mal de temps mais au final tout s’est bien passé et on a pu embarquer dans l’Eurostar. C’est un train très confortable avec tout ce qui est nécessaire à un long voyage et au final le voyage n’a duré qu’une heure et demi.

Le retour s’est aussi très bien passé, même si du côté anglais il faut se présenter à la sécurité bien plus tôt, donc ne vous faites pas avoir.

JOUR 1

Nous sommes donc arrivés le mardi midi à la gare de St Pancras, située à environ 3 minutes à pied de notre hôtel (YHA St Pancras), ce qui était très pratique. On a tout de suite déposés nos valises dans les casiers mis à disposition par l’hôtel puisque notre chambre n’était pas encore disponible et ensuite on s’est mis en quête d’un endroit pour manger. Autour de la gare il y a avait pas mal de cafés mais assez peu d’endroits où manger pour peu cher, en dehors de MacDo bien sûr mais on n’est pas super fans. Du coup on a exploré le quartier et découvert des commerçants absolument adorables qui nous ont beaucoup aider à mieux comprendre la valeur de chaque pièce (ça ne dépend pas de la taille) et à nous repérer dans le quartier. Cette petite balade était très agréable. Une fois notre repas avalé on est retournés à l’hôtel pour découvrir la chambre et ranger nos valises avant de repartir à nouveau en exploration. Personnellement je voulais passer à la gare King’s Cross (juste en face de St Pancras) puisque la boutique du Quai 9 3/4 (Harry Potter pour ceux qui ne savent pas), s’y trouve. On a donc exploré les boutiques des deux gares avant de passer à la boutique Harry Potter où il y avait bien trop de monde. J’ai donc fait un repérage rapide avant ressortir bredouille.

P_20170822_175441

Puisqu’on n’avait aucun carte de transport et qu’on ne savait pas trop quoi faire, ma sœur a proposé que l’on aille au musée Sherlock Holmes puisqu’il n’était pas très loin de l’hôtel (même si on a mis un temps fou à y aller à pied) puisque j’avais mentionné vouloir y passer si on avait le temps. J’ai donc visité ce musée avec ma maman et j’ai pris 3 tonnes de photos, dont une sur le fauteuil de Holmes puisque la jeune femme qui faisait la visite guidée nous y a autorisé exceptionnellement (c’était la toute fin de la journée et on était les derniers à visiter le musée). Il s’agit en fait de l’appartement située au 221 B Baker Street donc c’est assez petit et tout en hauteur mais c’était vraiment super et j’en ressors avec de très beaux souvenir.

Puisqu’il était trop tard pour faire quoi que ce soit d’autre, on est allés se balader à Regent’s Park, un magnifique parc où l’on peut trouver de nombreux oiseaux en liberté ainsi qu’un théâtre, un café et les jardins de la Reine Mary. C’était super agréable et assez calme, malgré le nombre de gens encore présents dans le parc. Le problème, c’est que ce parc est immense et qu’on a fini par se perdre pendant plus d’une heure. Il commençait à faire nuit, il pleuvait, on avait mal aux pieds et on avait vraiment envie de rentrer mais on a galéré à trouver la sortie du parc, et après ça on devait rentrer à l’hôtel qui était vraiment loin à pied finalement. A peine le temps de déposer nos affaire que l’on devait trouver un endroit où manger assez tard, ce qui s’est avéré beaucoup plus difficile que prévu, et ensuite on est rentrés à l’hôtel pour dormir. Au final, on a marché plus de 20 kilomètres le premier jour.

JOUR 2

C’est avec les pieds meurtris et pleins d’ampoules que je me suis réveillée le mercredi. Honnêtement, je n’ai jamais eu autant mal aux pieds de ma vie, et pourtant, j’en ai fait des longues balades dans la forêt et au bord de la mer ! Je ne pensais pas qu’il était possible d’avoir autant mal, et j’ai même mis plusieurs minutes à enfiler mes chaussures. C’était vraiment une torture les premières minutes mais heureusement, je n’étais pas seule dans cette galère puisque ma soeur a dû retirer les lacets de ses chaussures pour pouvoir les enfiler. Heureusement pour moi, on avait un « Boots » (une sorte de pharmacie anglaise) juste à côté de l’hôtel donc j’y ai fait un saut avec ma sœur avant de prendre le petit-déjeuner pour traiter mes ampoules. On en a profité pour acheter nos cartes de transport pour la journée dans la gare puisqu’on avait prévu de faire tous les sites touristiques le même jour puisqu’on n’avait pas le budget d’acheter une carte de transport deux jours d’affilée. On a donc décidé de l’utiliser le mercredi et de l’utiliser un maximum.

P_20170823_114305

Après ça nous nous sommes donc dirigés vers Buckingham Palace en bus, ce qui n’a pas été aussi compliqué que je le pensais. Le système de bus et de métro à Londres est simple à comprendre, bien que la liste des arrêts de bus pour chaque ligne ne soit jamais complète sur les panneaux, ce qui nous a joué quelques tours, mais finalement on est arrivés à bon port et juste à temps pour assister à la relève de la garde à Buckingham Palace. Il y avait un monde fou mais ma sœur était équipée d’une perche à selfie qui nous a permis de filmer une partie de l’événement, qui était assez impressionnant à voir. Les gardes anglais ont beaucoup d’allure et la relève de la garde est organisée de manière militaire, ce qui offre un spectacle très sympathique.

Ensuite on est allés voir Big Ben, qui était malheureusement en travaux au moment de notre visite, ce qui a un peu gâché la vue puisqu’il y avait des échafaudages partout, mais ça reste très impressionnant à voir en vrai. Au passage, on est allés voir le London Eye mais on n’est pas montés puisque c’était vraiment trop cher pour nous.

20170823_121850_001

On est aussi allés voir la Cathédrale de Westminster (et non pas l’abbaye) puisqu’on est passés à côté à pied et on a pu voir la superbe collection de reliques religieuses. Les photos étaient interdites et c’est vraiment dommage parce qu’on est restés bouche-bée face aux couronnes, ornements, spectres, et tenues que renfermaient la collection. Je n’avais jamais rien vu d’aussi beau.

On a aussi pu voir la Cathédrale St-Paul, très belle de l’extérieure, qui avait l’air impressionnante de l’intérieur, mais encore une fois, c’était bien trop cher, donc on est partis s’installer sur la place juste derrière où il y a des transats et jeux de plein air à disposition. On a donc pris notre goûter sur cette place, sur les transats, pour reposer nos pieds avant de partir vers la Tour de Londres.

20170823_163217

On n’a pas pu entrer dans la Tour de Londres pour des raisons financières, vous l’aurez compris, mais on en a fait le tour et ça avait l’air vraiment très beau. On s’est un peu baladés dans le quartier, qui était très agréable d’ailleurs.

Pour finir la journée nous nous sommes rendus à Oxford Street, l’une des plus grandes rues commerçantes de Londres, que nous avons parcourue d’un bout à l’autre. L’épuisement commençait à se faire ressentir mais cette rue était trop loin de notre hôtel pour que l’on y retourne le lendemain à pied, et puisqu’on avait la carte de transport on s’est dit qu’on rentrerait en bus à la fin du shopping. Nous avons donc fait tout un tas de boutiques et j’ai fait pas mal d’achats que vous verrez à la fin de l’article.

Nous avons mangé hyper tard et la soirée était loin d’être finie puisque nous avons dû nous rendre au Hard Rock Café pour acheter un souvenir pour quelqu’un de la famille, sauf que ce café était assez loin et ça a été un peu la galère de trouver un moyen d’y aller. On a fini par trouver un bus qui allait à la fois au Hard Rock Café et à notre hôtel, ce qui nous a fait beaucoup de bien au moral ! On y est donc allés tous ensemble, malgré la fatigue et la douleur et l’heure tardive. Nous avons donc à nouveau marché 20 kilomètres le deuxième jour.

JOUR 3

Pour finir notre voyage on a décidé de passer une journée tranquille autour de la gare pour éviter de trop marcher et de trop s’éloigner puisqu’il fallait qu’on reparte en fin d’après-midi. C’est donc à ce moment-là que je suis allée à la boutique Harry Potter pour y faire mes petits achats mais on est aussi allés au marché, à la librairie et on s’est baladés le reste du temps. On a vraiment essayé de profiter jusqu’au bout, en dépensant notre monnaie pour éviter d’en rapporter de trop en France. Et puis ça a été vite l’heure de se présenter au train. Nous avons tout de même marché 10 kilomètres le dernier jour, donc au total on a marché 50 kilomètres en 3 jours.

HAUL

Voici sans doute la partie la plus intéressante pour vous ! Le haul se divise en 3 : les articles en rapport avec Alice au pays des Merveilles, ceux en rapport avec Sherlock Holmes et ceux en rapport avec Harry Potter. Je n’ai pris que des photos générales des articles achetés mais si vous voulez voir quelque chose en particulier, faites-le moi savoir.

P_20170830_144637

  • Tote Bag acheté à la British Library et représentant le Lapin Blanc.
  • Marques-pages achetés dans une librairie dans St Pancras, représentant deux scènes : la fête de non-anniversaire avec le Lapin de Mars et le Chapelier Fou ainsi que le Lapin Blanc seul.
  • Théière achetée chez Whittard, lorsque l’on était sur le chemin de Buckingham Palace. Ils avaient toute une collection Alice au Pays des Merveilles juste magnifique mais j’ai craqué pour cette théière qui est plutôt grosse et qui représente Alice d’un côté et le Chapelier Fou avec le Lapin de Mars de l’autre (la même illustration que celle du marque-page).
  • La peluche du Chat de Cheshire achetée au Disney store dans Oxford Street.
  • Une version illustrée de Alice au Pays des Merveilles en anglais que je trouve magnifique, achetée dans la même librairie que les marques-pages. Si vous le souhaitez, je peux vous faire un article avec des photos des illustrations etc…

P_20170830_145311

  • Peluche d’un ours déguisé en Sherlock Holmes achetée dans la boutique officielle du musée Sherlock Holmes. Elle rend vraiment mieux en vrai.
  • Version complète des œuvres de Sir Arthur Conan Doyle dont la tranche est entièrement dorée, ce qui est super beau. Le livre en lui-même est énorme et très lourd, mais la couverture est en simili cuir et elle valait vraiment le coup.

P_20170830_150143

  • Pantalon de pyjama Gryffondor acheté chez Primark ainsi qu’un tee-shirt blanc avec le logo de Poudlard que vous ne voyez pas sur la photo. Les deux vont très bien ensemble et l’avantage c’est qu’ils sont disponibles en France.
  • Plaid noir Poudlard acheté chez Primark aussi. Il est d’une douceur incroyable et depuis que je l’ai, je ne le quitte plus.
  • Parure de lit Harry Potter achetée chez Primark que vous ne voyez pas non plus sur la photo mais qui rend très bien, même si la matière est un peu rèche.
  • Pull Poudlard acheté à la boutique du Quai 9 3/4 dans King’s Cross qui est super confortable et tout doux à l’intérieur.
  • Edition du 20ème anniversaire de la saga Harry Potter en version Serdaigle, en hardback et en VO bien sûr. La tranche du livre est superbe puisqu’elle est bleue à rayures jaunes, comme le blason de la maison Serdaigle.
  • Ticket de train pour le Poudlard Express, acheté dans la boutique officielle aussi et qui n’est pas un simple morceau de papier, c’est comme un vrai ticket de train en fait, mais en plus petit.
  • Pin blason Serdaigle tout mignon acheté aussi à la boutique officielle.
  • Marque-page Serdaigle avec blason métallique et le reste du marque-page est composé de deux partie, l’une en papier rigide et une bande de plastique très rigide par-dessus mais les deux ne sont pas attachées. Je l’ai aussi acheté à la boutique officielle mais il est disponible chez Noble Collection.
  • Porte-clé du Vif d’or super beau aussi, acheté dans la boutique officielle.

Si vous voulez des informations complémentaires ou si vous avez la moindre question, je vous donne rendez-vous en commentaire !

-Cupcake (1)

 

[Chronique n°53] La Maison Bleu Horizon – Jean-Marc Dhainaut

la-maison-bleu-horizon-945844Titre : La Maison Bleu Horizon

Auteur : Jean-Marc Dhainaut

Edition : Taurnada

Genre : Fantastique / Paranormal

Prix : 9.99€

Nombre de pages : 260 pages

Résumé : Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d’Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l’enquête bouleversante qui l’attend et les cauchemars qui vont le projeter au cœur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d’un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ?

Lire la suite de « [Chronique n°53] La Maison Bleu Horizon – Jean-Marc Dhainaut »

FAQ #1 : Mon cupcake préféré ? Le livre qui a tout commencé ?

Hey !

Je vous retrouve aujourd’hui et comme promis avec les réponses à la FAQ que j’avais lancée pour les 1 an du blog. Je n’avais pas réalisé que le temps avait passé si vite mais en un an j’ai vraiment découvert plein de belles personnes, de nouveaux livres, j’ai réussi à m’épanouir sur le blog et j’ai pu rencontrer des personnes adorables en commentaires. Je suis ravie d’avoir tout recommencé ici puisque je me sens bien mieux maintenant.
En tout cas vous m’avez posé des questions originales dont voici mes réponses :

Quel endroit tiré d’un livre/film/série rêves-tu de visiter ?

Livre : Le Pays des Contes tiré de la saga de Chris Colfer, non seulement parce que tous les personnages qui ont bercé mon enfance s’y trouvent, mais aussi parce que ce royaume a l’air magnifique et qu’il y a énormément d’aventures à essayer.

Film : Poudlard bien entendu !

Série : Très difficile de choisir mais j’ai bien envie d’aller visiter Stars Hollow, là où se déroule la série Gilmore Girls puisque ça a l’air cosy et que c’est typiquement le genre d’endroit où j’aimerais vivre.

Quel est ton plus beau souvenir par rapport au blog ?

La première fois qu’une maison d’édition m’a contactée pour faire un partenariat. C’est à ce moment-là que je me suis dit que tout ça était bien réel et que je n’écrivais pas dans le vide. Depuis, je ne suis plus partenaire avec eux et j’ai changé de plateforme mais ça reste un très bon souvenir.

Qu’est ce que tout ça t’apporte au quotidien (en bien et/ou en mal) ?

Au quotidien c’est surtout ça m’apporte surtout du positif puisque ça me permet de partager ma passion et vous faire découvrir des auteurs et livres que vous ne connaissez pas forcément, ça me permet aussi de faire de belles rencontres, de pouvoir discuter avec d’autres passionnés et de découvrir énormément de maisons d’éditions et de types de littérature auxquelles je n’aurai pas laissé une chance. Après, je suis très perfectionniste et parfois je m’impose un peu de stress pour respecter mon rythme de publication mais puisqu’il s’agit d’une passion avant tout j’essaye de faire en sorte que ce stress ne m’envahisse pas trop.

Comment tu as réussi à concilier le blog et les études ?

C’est très compliqué, encore aujourd’hui, puisque la fac me prend énormément de temps et que je suis souvent trop fatiguée pour lire, donc écrire un article est complètement exclu. J’essaye de rédiger plusieurs articles le week-end pour les planifier au fur et à mesure mais les profs exigent de plus en plus de travail de notre part donc ça n’est pas toujours facile.

Tes blopines les plus cool ?

Difficile de citer tout le monde ! Je dirais Célia de L’écho des mots, Aurélia de Ma Lecturothèque, Miss Nana de Adolectrice, Sophie de Lesen,Leben, Molly de La Puce à l’oreille et encore plein d’autres ! Je rencontre tous les jours de nouvelles blopines donc c’est compliqué de n’oublier personne.

Ton entourage sait que tu as un blog ?

Ma mère et ma soeur oui ainsi que mes amis proches mais j’en parle assez rarement.

Si oui comment réagissent-ils ?

Comme je l’ai dit, j’en parle assez rarement, principalement parce qu’ils ne comprennent pas trop le principe ou qu’ils s’en fichent complètement.

A quel personnage tiré d’un roman penses-tu ressembler (psychologiquement et/ou physiquement) ?

Physiquement je dirais Ophélie de la saga « La Passe-Miroir » même s’il y a quelques aspects qui diffèrent tout de même. Psychologiquement c’est Cath de « Fangirl » qui est mon alter ego littéraire.

Quel est ton cupcake préféré ?

Je vais peut-être en surprendre plusieurs en répondant ça mais je n’aime pas les cupcakes. En fait, je n’aime pas les pâtisseries en général puisque j’ai un problème avec leur texture. La pâte me dégoûte en général et à part les muffins industriels au chocolat, je ne mange aucune pâtisserie et même pour mon anniversaire je choisis un gâteau pour les autres puisque je ne le mange pas (à part les deux dernières années où j’ai choisi un gâteau à base de mousse au chocolat).

Y a-t-il un glaçage que tu n’aimes pas ?

Bon bah du coup la réponse est simple : je n’aime aucun glaçage.

Quel est le livre qui te donne faim ?

Même si je n’ai vraiment pas aimé cette saga je dirais « Les Filles au chocolat » de Cathy Cassidy puisque les couvertures sont appétissantes et que j’adore le chocolat et que l’histoire est centrée autour de la fabrique de chocolat du papa.

Grâce à quel livre as-tu eu le déclic pour la lecture ? (Celui que, lorsque tu l’as lu, tu t’es dit : « j’adore lire »)

Je pense qu’il s’agit de « La Balade de Cornebique » de Jean-Claude Mourlevat que j’ai lu et relu étant enfant. Je me souviens que même ma mère l’aimait beaucoup et que je m’entraînais à lire avec ce livre.

D’autres questions ? Posez-les moi en commentaire !

-Cupcake (1)