[Chronique n°63] Eliza et ses monstres – Francesca Zappia

eliza-et-ses-monstres-1022268Titre : Eliza et ses monstres (Eliza and her monsters)

Auteur : Francesca Zappia

Edition : Collection R (Robert Laffont)

Genre : Contemporain

Prix : 18€50

Nombre de pages : 400

Résumé : Dans la vie de tous les jours, Eliza Mirk est une fi lle timide, intelligente, un peu étrange et… qui n’a pas d’amis.
Dans sa vie en ligne, Eliza est LadyConstellation, créatrice anonyme de La Mer infernale, un webcomic extrêmement populaire.
Avec des millions de followers et de fans à travers le monde, son alter ego est une véritable star.
Mais Eliza ne peut s’imaginer aimer le monde réel plus qu’elle n’aime sa communauté numérique.
Puis, un jour, Wallace Warland arrive dans son lycée et Eliza va vite se demander si la vie ne mérite pas d’être vécue hors ligne…

C’est avec une grande hâte que je me suis lancée dans ma lecture de ce livre. En effet, je n’ai entendu que du bien de ce livre et puisque j’avais déjà beaucoup aimé Je t’ai rêvé de la même auteure, du coup je m’y suis plongée avec plaisir. Et ça a été un ascenseur émotionnel.

Je me suis surprise à comparer ce roman à Fangirl de Rainbow Rowell, l’un de mes romans préférés depuis des années, puisque j’ai ressenti la même chose qu’en lisant Fangirl. Je me suis énormément retrouvée dans le personnage d’Eliza, ses combats au quotidien contre sa famille et ses problèmes d’anxiété, le fait qu’elle se réfugie dans l’art, cette saga qui compte tant pour elle etc… C’est un roman tout doux, sans vrai rebondissement ou action, mais qui se lit d’une traite et dont les personnages sont super attachants.

Tout comme dans Fangirl, on a des extraits du webcomic crée par Eliza  ce qui nous rend plus proche d’elle et nous permet de mieux comprendre certaines références. De plus, il n’y a pas que du récit classique, il y a aussi les discussions entre Eliza et ses amis sur une messagerie en ligne via un forum, puisque Eliza mène une double vie, et ce changement de forme de narration le montre à merveille. J’ai trouvé très important et judicieux de la part de l’auteur d’aborder le sujet des “faux” amis en ligne, ceux que l’on n’a jamais rencontré en vrai puisque les parents ne comprennent pas, et pensent toujours qu’il y a du danger partout sur Internet. Eliza est là pour nous montrer que l’amitié virtuelle est bien réelle et parfois même indispensable et fera sans doute déculpabiliser un grand nombre d’adolescents.

Je me suis incroyablement attachée aux personnages tellement ils sont touchants. On apprend au fur et à mesure à les connaître, avec leurs qualités comme leurs défauts et l’auteure s’est amusée à glisser quelques surprises qui pimentent l’histoire. Wallace arrive dans l’histoire comme un cheveux sur la soupe, Eliza se retrouve encombrée d’un élève qu’elle ne souhaitait pas aider, et Wallace est un jeune homme qui ne communique que par écrit. Et pourtant, ensemble, ils vont réussir à se guérir l’un l’autre. L’amour et l’amitié sont les forces les plus puissantes de ce roman, ainsi que l’art bien entendu. C’est un fabuleux roman pour les adolescents qui redonne espoir et permet de mieux comprendre les problèmes comme l’anxiété sociale qui touchent beaucoup de personnes.

Je vais pas m’étaler pendant 10 ans, ce livre a été un coup de cœur. La plume est fluide et douce, avec un peu d’humour tout de même. Les personnages sont de vrais êtres humains, pas des clichés sur patte, leur relation n’est pas simple mais elle est touchante, les personnages secondaires ont une importance et globalement, le roman est tout doux, ne brise pas le cœur, mais vous fait ressentir tout un tas d’émotions.

6

-Cupcake (1)

 

Publicités

3 commentaires sur « [Chronique n°63] Eliza et ses monstres – Francesca Zappia »

  1. Quand j’ai lu le résumé, j’ai vu pas mal de ressemblances avec Fangirl (comme toi durant ta lecture 😉 et j’ai hésité à le lire plus tard du coup… Pas envie que ce soit une copie Fangirl, mais avec tous les beaux avis, j’ai de plus en plus envie de découvrir Eliza 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. Coucou Alicia ! Le résumé m’a immédiatement fait penser à Fangirl également. Je sais que tu adores ce roman et le personnage de Cath donc ton avis sur Eliza et ses monstres ne peut qu’être un bon indicateur pour moi 🙂 Des bisous !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s