Quelques recommandations littéraires pour l’été !

Hey !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous proposer 16 livres à lire cet été si vous n’avez pas d’inspiration. J’ai décidé de créer 4 catégories pour que ça fasse moins fouilli et que vous puissiez trouver un livre qui vous convient. S’il y a d’autres catégories que vous souhaiteriez, faites le moi savoir dans les commentaires et je ferai une deuxième partie à cet article. C’est parti !

Les livres courts

Par livres « courts » j’entends livre de moins de 200 pages puisque je pense que c’est assez raisonnable. Pour cette catégorie je me suis permise de proposer des « classiques » histoire d’en lire sans se prendre la tête et sans y passer trop de temps. Vous verrez, rien que pour la culture ça vaut le coup.

Dix Petits Nègres (Agatha Christie) – 208 pages (sachant qu’il y a toujours des pages inutiles qui ne font pas partie de l’histoire)

dix-petits-negres-1267

Dix personnes apparemment sans point commun se retrouvent sur l’île du Nègre, invités par un mystérieux M. Owen, malheureusement absent. Un couple de domestiques, récemment engagé, veille au confort des invités. Sur une table du salon, dix statuettes de nègres. Dans les chambres, une comptine racontant l’élimination minutieuse de dix petits nègres. Après le premier repas, une voix mystérieuse s’élève dans la maison, reprochant à chacun un ou plusieurs crimes. Un des convives s’étrangle et meurt, comme la première victime de la comptine. Une statuette disparaît. Et les morts se succèdent, suivant le texte à la lettre. La psychose monte. Le coupable se cache-t-il dans l’île, parmi les convives ?

Grand classique des romans d’Agatha Christie, « Dix Petits Nègres » est un tout petit livre qui se lit très facilement et qui reste l’une de mes enquêtes préférées. L’histoire est glauque, les personnages sont très mystérieux et la résolution de l’enquête apporte son lot de surprise. Si vous avez déjà lu ce livre, je vous conseille grandement la mini série « And Then There Were None« , l’adaptation de ce livre, composée de 3 épisodes d’une heure et demie, et que j’ai trouvé excellente.

Alice au pays des merveilles (Lewis Caroll) – 184 pages

alice-au-pays-des-merveilles-60611

 » Quand le Lapin sortit une montre de son gousset, la regarda et reprit sa course, Alice se leva d’un bond car, en un éclair, elle réalisa qu’elle n’avait jamais vu un lapin avec un gousset et une montre à en sortir. Dévorée de curiosité, elle le suivit à travers champs, et eut juste le temps de le voir s’engouffrer dans un vaste terrier sous la haie.  » Pourquoi Alice s’étonnerait-elle alors de rencontrer chemin faisant une Reine de Cœur, un Griffon, un Chapelier, un Lièvre de Mars ou de prendre le thé chez les fous ? C’est au pays des merveilles que l’a entraînée le lapin blanc, un pays où elle ne cesse de changer de taille, et où tout peut arriver. Un pays que Lewis Carroll met en scène avec une rigueur impeccable dans la loufoquerie. Loin de la mièvrerie du conte enfantin, cette nouvelle traduction restitue au texte anglais toute sa verdeur mathématique.

Bien entendu, j’étais obligée d’inclure Alice dans cet article puisque je l’adore et que je collectionne toutes les versions que je croise. Le livre est complètement différents de toutes les adaptations qui ont u être faites. Personnellement je préfère le deuxième tome « Alice à travers le miroir » mais le premier tome reste un grand classique.

Peter Pan (J.M Barrie) – 139 pages 

peter pan

Il faut lire et relire le Peter Pan de J.M. Barrie, un livre à mille lieues de la niaise version de Disney. Le texte est vif, ironique, caustique parfois. On découvre une Wendy féministe, un Peter peu assuré, pathétique à force de se vouloir gai, innocent et sans coeur. Et on saura enfin pourquoi les hirondelles nichent
Sous le toit, au-dessus des fenêtres entrouvertes : c’est pour puiser dans les histoires racontées aux enfants, le soir au bord du lit, la force nécessaire à leurs grandes migrations.

Encore un grand classique dont les adaptations n’ont pas été très réussies. Personnellement je préfère le livre, qui est un peu plus sombre que le dessin animé par exemple. L’histoire reste plus ou moins la même et ça se lit très rapidement donc c’est parfait pour l’été.

Dr. Jekyll et Mr.Hyde (Robert Louis Stevenson) – 80 pages 

dr jekyll

La ruelle est sombre, la silhouette furtive, l’homme pressé.rnUne fillette, par mégarde, le heurte. Et l’irréparable se produit : l’homme la jette à terre, la piétine et s’éloigne, sans cesser de sourire… Hélas, on ne compte plus à Londres les épouvantables crimes de l’étrange Mr Hyde. Étrange ? Plutôt diabolique, songe le brave notaire Utterson. Et quel sinistre lien unit son ami, le pauvre Dr Jekyll, à cet individu dont la seule vue fait frémir ? Car si jamais visage a porté l’empreinte de Satan, c’est bien celui de Mr Hyde…

C’est définitivement mon préféré de cette catégorie puisque j’adore les histoires un peu tordues et celle-ci est plutôt pas mal dans le genre. Encore une fois, c’est un grand classique et puisque c’est vraiment très court, pourquoi pas essayer ?

Les livres sans prise de tête

L’accro du shopping (Sophie Kinsella) 

accro du shopping

Selon Rebecca Bloomwood, « si l’on pouvait porter des vêtements neufs tous les jours, la dépression nerveuse n’existerait plus ». Droguée au shopping, notre héroïne s’expose à un nombre de tracas aussi impressionnant que le montant du relevé de sa carte de crédit. Témoin de la riche correspondance qu’elle entretient avec son banquier… Comble de l’ironie: Beckie est journaliste à Réussir vos épargnes, où son travail consiste à expliquer à ses lecteurs comment gérer leur budget. Les dettes s’amoncellent… Un dernier shopping pour se remonter le moral ? Impossible, toutes ses cartes sont bloquées. De solutions empiriques en effroyables mensonges, c’est la panique. De quoi miner aussi son début d’histoire d’amour avec le séduisant homme d’affaires Luke Brandon. A ce stade, une issue heureuse ne tiendrait-elle pas du miracle ?

Personnellement je n’ai lu que le premier tome puisque c’est pas trop mon truc mais ma mère les a tous lu et c’est vrai que ça se lit facilement, l’histoire est sympa et on se marre bien donc c’est sympa pour l’été et pour se détendre.

Will & Will (John Green et David Levithan)

will et will

Will Grayson se méfie des sentiments. Les histoires de coeur portent la poisse, tout le temps. Alors quand son meilleur ami, l’exubérant, très corpulent et très, très homo Tiny Cooper, fait tout pour le fourrer dans les bras de Jane, il se dit que cette fille est jolie, marrante et sympa mais… pas du tout son type.

De l’autre côté de Chicago, un certain Will Grayson (rien à voir avec le premier !), se sent plus mort que vivant : il vient d’apprendre que celui qui le faisait fantasmer sur sa messagerie n’a jamais existé…

Je vous ai déjà parlé de ce livre plusieurs fois puisque même si je ne suis pas une fan de John Green, ce livre en particulier est vraiment bon. C’est bien écrit, les personnages sont sympathiques et le auteurs abordent le sujet de l’homosexualité à l’adolescence tout en douceur. Et puis il y a toujours de l’humour avec John Green !

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers (Benjamin Alire Saenz) 

aristote-et-dante-decouvrent-les-secrets-de-l-univers-634958

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais… C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

Je sais que ce livre a fait parlé de lui un peu partout déjà mais j’ai vraiment passé un bon moment de lecture en compagnie d’Aristote et Dante. Ça n’a pas été un coup de coeur mais ça reste une belle histoire facile à lire pour l’été.

Charley Davidson (Darynda Jones) 

charley davidson

Charley Davidson est détective privée et faucheuse. Son boulot consiste à convaincre les morts « d’aller vers la lumière ». Mais ce n’est pas toujours si simple : parfois Charley doit les aider à accomplir quelque chose avant qu’ils acceptent de s’en aller, comme retrouver l’assassin de ces trois avocats. Ce qui ne serait pas un problème si Charley ne passait pas son temps à faire des rêves érotiques provoqués par une entité qui la suit depuis toujours… Or, il se pourrait que l’homme de ses rêves ne soit pas mort. Il pourrait même être tout à fait autre chose…

Je n’ai lu que le premier tome mais j’en garde un très bon souvenir, notamment au niveau de l’humour, même si je me souviens d’une romance assez niaise mais je l’ai lu il y a longtemps donc je peux me tromper. En tout cas, ça se lit vite et facilement et l’histoire est sympathique.

Les romances (puisque apparemment c’est ce qui se lit le plus l’été)

Anna and the French Kiss (Stephanie Perkins)

anna-et-le-french-kiss-3992593

Anna avait prévu de passer son année de terminale chez elle, à Atlanta, avec ses copines, son récent petit copain et son job au cinéma d’art et essai de la ville. Mais ses parents ont décidé qu’elle devait voyager et l’ont envoyée pour un an au lycée américain de Paris.
Fraîchement débarquée en France, Anna, réservée, maladroite et ne parlant pas un mot de français, se sent complètement perdue. Et quand elle tombe sous le charme d’Étienne, un jeune franco-américain totalement craquant, c’est la panique… D’autant plus que celui-ci a déjà une petite amie.
Un instant tentée de se replier sur elle-même, Anna ne pourra rester longtemps insensible à la vie autour d’elle. Sa gourmandise, sa curiosité et sa générosité l’emportant sur sa timidité, elle devra faire face au bel Étienne, quels que soient les sentiments que ce dernier éprouve pour elle…

Ce n’est pas une romance extraordinaire mais c’est plutôt bien écrit même si ça devient assez niais au fil de l’histoire. Perso, je me suis vite attachée aux personnages et j’ai trouvé que ça se lisait bien donc je vous le recommande.

Attachement (Rainbow Rowell)

attachement-2303862

Lincoln, gentil geek aux faux airs d’Harrison Ford, travaille dans une entreprise où son rôle consiste à contrôler les e-mails des employés. C’est ainsi qu’il parcourt les échanges de Jennifer et Beth, deux copines aussi impayables qu’attachantes. Sans même l’avoir vue, Lincoln va tomber amoureux de Beth. Mais comment lui déclarer sa flamme sans passer pour un fou ? Surtout que la jeune femme semble avoir un faible pour un « inconnu » qui travaille dans le même immeuble.

C’est une romance assez dérangeante dans le sens où le personnage principal espionne deux femmes mais ça reste super sympa à lire et l’histoire est plutôt rigolote.

Confess (Colleen Hoover)

confess-734014

Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait. Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité…

J’adore Colleen Hoover et je dois dire que Confess m’a plutôt marquée. L’histoire est assez originale et super touchante, un peu comme tous les romans de l’auteur en fait, et les personnages sont super attachants. Je vous le conseille vraiment.

Les amours de Lara Jean (Jenny Han)

les-amours-de-lara-jean,-tome-1---a-tous-les-garcons-que-j-ai-aimes-569007

Lara Jean Song conserve ses lettres d’amour dans une boîte à chapeau que sa mère lui a donnée. Ce ne sont pas des lettres qu’elle a reçues, ce sont celles qu’elle a écrites. Une pour chaque garçon qu’elle a aimé. Lorsqu’elle écrit, elle ose ouvrir son coeur et dire toutes les choses que jamais elle n’exprimerait dans la vraie vie, car ses lettres ne sont que pour elle. Jusqu’au jour où Lara découvre que ses lettres secrètes ont toutes été postées… Elle doit soudain faire face à son passé amoureux, la situation devient vite hors de contrôle mais qui sait ? Quelque chose de positif pourrait ressortir de ces lettres, après tout.

C’est l’une de mes romances favorites (bien que je ne supporte pas ça d’habitude) tout simplement parce que Lara Jean et sa famille m’ont beaucoup touchée. Au-delà de ça j’ai beaucoup aimé le principe de base avec les lettres qui donne lieu à des situations assez étranges et une histoire avec des rebondissements.

Mes favoris

Harry Potter (J.K Rowling)

harry potter

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l’entoure ? Et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

Je ne pense pas avoir à parler beaucoup pour ce livre mais en tout cas j’adore me relire la saga l’été (ou vers Noël). Ça me donne toujours la pêche et je découvre toujours un nouveau détail que j’avais manqué donc je relire cette saga encore et encore et je ne me lasserai jamais.

Percy Jackson (Rick Riordan) 

percy-jackson,-tome-1---le-voleur-de-foudre-34073

Etre un demi-dieu, ça peut être mortel… Attaqué par sa prof de maths qui est en fait un monstre mythologique, injustement renvoyé de son collège et poursuivi par un minotaure enragé, Percy Jackson se retrouve en plus accusé d’avoir dérobé l’éclair de Zeus ! Pour rester en vie, s’innocenter et découvrir l’identité du dieu qui l’a engendré, il devra accomplir sa quête au prix de mille dangers.

Tout comme la saga Harry Potter, celle Percy Jackson me fait me sentir bien, me fait rire (beaucoup) et me fait toujours découvrir quelque chose de nouveau sur la mythologie. C’est une saga que j’adore depuis des années et qui ne me déçois jamais lorsque je ne sais pas quoi lire. Si vous l’avez déjà lue, alors n’hésitez pas à lire les autres sagas de Rick Riordan, celle Les Travaux d’Apollon est particulièrement drôle.

Le Pays des Contes (Chris Colfer)

le-pays-des-contes,-tome-1---le-sortilege-perdu-339488

Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout.Et pour cause !Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.

C’est une saga sans prise de tête, avec des personnages attachants, drôles, maladroits, quelques rebondissements, de l’action, de l’amour, de l’amitié… Enfin bref, c’est une saga hyper rafraîchissante pour l’été et puis, ça va bientôt être adapté en film alors pourquoi pas essayer ?

Fangirl (Rainbow Rowell)

fangirl-565839

Cath et Wren sont des jumelles inséparables. Fans de Simon Snow, elles passent leur temps sur les forums consacrés à l’auteur. Mais la passion de Cath a tellement pris le pas sur sa vie que Wren lui annonce l’impensable : cette année, à la fac, elles feront chambre à part. L’une est prête à renoncer à ses rêves pour profiter dignement des joies de la vie estudiantine. L’autre est soudain projetée dans un univers hostile dans lequel tout le monde – ses profs, sa famille et sa colocataire – méprise la fanfiction. C’est alors qu’elle tombe sous le charme d’un obsédé de la littérature…

Comment ne pas parler de l’un de mes romans préférés ? Vous le savez, j’adore ce livre, même s’il ne se passe pas grand-chose et qu’il n’y a pas d’action, les personnages sont super attachants et leur vie est très touchante. Cath et Wren ne sont pas des jumelles comme les autres et leur famille n’est franchement pas simple, mais quand Levy s’y met aussi, on ne peut qu’éprouver de la sympathie pour Cath.

Des livres à me recommander ?

-Cupcake (1)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s