[Chronique série n°6] The Good Place (Saison 1) – Un gros coup de coeur

Hey !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de la série « The Good Place » que j’ai commencé il y a deux semaines et que j’ai fini par dévoré. En général ce n’est pas le genre de série comique que je regarde, mais celle-ci est vraiment originale et différente. C’est une série que je n’avais vu nulle part, je suis tout simplement tombée dessus par hasard et je suis très heureuse de lui avoir donné une chance. C’est parti !

La première raison pour laquelle j’ai commencé cette série, c’est parce que Kristen Bell est l’actrice principale et jour le rôle d’Eleanor, fraîchement morte et envoyée au « Paradis » ou une version proche. C’est une actrice que j’aime énormément, que je trouve absolument magnifique et talentueuse et qui me fait rire dans toutes les situations. J’étais sûre de passer un bon moment avec elle, et ça a été le cas. Ce qui est super c’est qu’elle a été mise en duo avec un acteur plus âgé et d’apparence plus froid, mais c’est ce qui rend le tout comique.

the-good-place_rqnk

Dès le premier épisode j’ai adoré. L’histoire est toute simple mais les épisodes sont beaux à regarder, sont dynamiques, drôles et il y a toujours des petites rebondissements qui donnent envie de regarder la suite. Les épisodes ne durent que 20 minutes du coup ça passe super vite. Ce qui est aussi très bien, c’est qu’il n’y a pas de rire artificiels et que les blagues ne sont pas lourdes, en fait ce sont les situations qui sont drôles et l’attitude des personnages, et non pas des blagues à répétitions comme dans certaines séries.

Ce que j’ai beaucoup apprécié c’est qu’on se concentre sur un petit nombre de personnages. En gros, ils fonctionnent par paire puisque lorsque les personnages arrivent dans « The Good Place » ils rencontrent leur âme soeur et vivent ensemble. On suit donc deux paires d’âmes soeurs ainsi que Janet (une sorte de Google dans la vie réelle) et Michael, l’architecte qui sert de maire au quartier où vit Eleanor. Bien entendu on voit d’autres personnages, mais la série est centrée autour des péripéties de ces personnages en particulier.

960

Au bout de seulement quelques épisodes, Eleanor fait une révélation très suprenante qui bouleverse toute l’intrigue de la série. Les premiers épisodes sont mignons et drôles mais c’est impossible de faire toute une saison avec ce genre d’épisode et je trouve que cette révélation arrive pile au bon moment et lance la série dans une tournure un peu plus sérieuse et un peu plus « dramatique » au fil des épisodes. Bien entendu, ça reste une série comique mais pas débile et avec une vraie intrigue.

161020_3142871_most_improved_player_anvver_1

J’ai trouvé les acteurs formidables et comme la plupart ne sont pas connus, j’ai trouvé que c’était très sympa de laisser leur chance à de nouveaux talents plutôt que de recycler ceux déjà connus. En plus, ils jouent superbement donc c’est bénéfique pour tout le monde !

the-good-place-620x375

Aussi, dans cette série, les personnages sont soit envoyés dans « The Good Place » soit « The Bad Place » soit « The Medium Place » selon les points qu’ils ont lorsqu’ils meurent. Chaque action a une répercution négative ou positive et qui rapporte ou retire plus ou moins de points et seuls sont qui ont le plus de points accèdent à « The Good Place » une sorte de paradis où très peu de gens ont accès (ceci est illustré par la photo juste en-dessous). Sauf que les personnages n’ont pas un passé tout rose et au fil des révélations on accède à leur passé via des flashbacks très rigolos et courts, de sorte que ça ne casse pas la dynamique et qu’on en apprenne un peu plus sur leur vie sur Terre.

tldenft7whbcycth0zja

Sinon, la fin de la saison m’a laissée sur le cul. Encore une fois, pour une série censée être comique je m’attendais à une fin assez bateau, toute simple, un peu comme The Big Bang Theory ou 2 Broke Girls mais en fait pas du tout ! Je me suis faite complètement avoir et je suis restée complètement sur le cul. J’ai eu l’impression d’être dans un film policier et de découvrir que le meurtrier se trouvait son mon nez depuis le début. Franchement, bien joué, j’ai adoré ces 13 épisodes et j’ai hâte de voir la suite.

cupcake-1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s