[Chronique n°50] Alice et le miroir des maléfices – Gena Showalter

chroniques-de-zombieland-tome-2-alice-et-le-miroir-des-malefices-378384Titre : Chroniques de Zombieland, tome 2 : Alice et le miroir des maléfices (White Rabbit Chronicles, book 2 : Through the Zombie Glass)

Auteur : Gena Showalter

Editeur : Harlequin (Collection Darkiss)

Genre : Fantastique / Jeunesse

Prix : 14€90

Nombre de pages : 518

Résumé : Quel mal ronge donc Alice ? Depuis quelque temps, elle entend deux cœurs battre à l’intérieur d’elle, comme si une autre Alice se développait en elle. Pourtant, aucun de ses amis ne semble voir le changement. Ni entendre la voix qui chuchote à ses oreilles quand elle croise son reflet dans le miroir. Mais, un soir, le doute n’est plus permis : horrifiée, Alice ne se reconnaît plus dans la glace: un double maléfique vient de naître, doué d’une vie propre et prêt à faire voler le miroir en éclats pour prendre le contrôle…

Dans ce tome, il y a encore des rebondissements qui montent en tension. Ce tome 2 est à l’apogée des retournements de situations. Je ne m’attendais vraiment pas à certains événements qui se sont produits mais j’ai adoré la manière dont Alice s’en sortait, toujours avec intelligence et ingénuité. Elle a une capacité d’adaptation phénoménale et elle pense toujours aux autres avant de sauver sa peau.

Le plus gros choc, c’est le fait que Alice devient peu à peu un zombie. En effet, une deuxième Alice grandit en elle, ce qui lui fait bien (trop) souvent perdre le contrôle de son corps et de ses actions. Elle met en danger ses proches et amis et ça retombe bien vite sur elle. On ne peut que se sentir désolés pour Alice et ce qui lui arrive parce que ça n’est vraiment pas sa faute et qu’elle se bat bec et ongles pour éviter que son double maléfique ne prenne le dessus.

Il y a beaucoup de suspens par rapport à Alice la maléfique. Jusqu’au bout on ne sait pas qui va prendre le dessus sur qui et du coup ça donne encore plus envie de le lire jusqu’à la fin. Alice a une idée assez dangereuse que Cole rejette dès le début donc on ne sait pas comment Alice va se sortir de cette situation ou si elle va trouver une autre solution pour éliminer son double maléfique. Personnellement je m’attendais à la fin et j’ai été légèrement déçue de la manière dont ça se déroule mais ce n’est que mon avis.

Sa grand-mère prend dans ce tome une place beaucoup plus importante et ça, j’apprécie beaucoup. Je trouve qu’elle apporte de la douceur dans la vie d’Alice qui l’a mise en danger plus d’une fois. Sa grand-mère est toujours là pour elle, la soutient toujours et j’ai vraiment aimé cet aspect du livre. C’est très rare de retrouver des grands-parents dans des livres et d’autant plus lorsqu’ils sont vraiment utiles.

Les visions changent un peu dans ce tome, histoire que ça ne soit pas trop répétitif. Cole et Alice ont une vision chaque jour lors de leur premier contact visuel mais cette fois quelques petits soucis se produisent. Tout d’abord Cole et Alice n’ont quasiment plus de visions (voire plus du tout) et soudainement Alice se met à avoir des visions avec un autre membre du clan. Rapidement les choses vont dégénérer et la relation entre Cole et Alice va devenir électrique…

De nouveaux personnages intègrent l’histoire (dont l’ex de Cole). Il y avait déjà une ex de Cole dans le tome 1 mais dans le tome 2 une autre fait son apparition et celle-ci n’est pas là pour faire amie-amie avec Alice. En plus des visions qu’Alice partage avec un autre garçon, l’ex veut récupérer Cole et est très près de réussir. Ce tome 2 est vraiment plein de rebondissements et de situations très délicates pour Alice et jamais je n’aurais pu m’attendre à certaines choses. En tout cas avec cette guerre entre Cole, Alice et l’ex, l’ambiance du groupe va en pâtir.

La petite soeur d’Alice prend un rôle majeur dans ce tome 2. En plus d’indiquer lorsque les zombies sont de sortie, sa soeur va l’aider à combattre son double maléfique qui la ronge de l’intérieur. C’est une jolie manière de ne pas oublier Emma, un personnage sous-estimé mais très apprécié.

Cependant, c’est parfois un peu répétitif, surtout lorsqu’Alice se regarde dans le miroir ou lors des combats. Et puis e n’aime toujours pas l’action mais encore une fois c’est très personnels et les scènes d’actions m’ennuient un peu. J’ai du mal à accrocher.

4

cupcake-1

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s