[Chronique n°46] Carnets Noirs – Stephen King

carnets-noirs-721469Titre : Bill Hodges, tome 2 : Carnets Noir (Finders Keepers) 

Auteur : Stephen King

Editeur : Albin Michel

Genre : Policier

Prix : 22€50

Nombre de pages : 428

Résumé : En prenant sa retraite, John Rothstein a plongé dans le désespoir les millions de lecteurs des aventures de Jimmy Gold. Rendu fou de rage par la disparition de son héros favori, Morris Bellamy assassine le vieil écrivain pour s’emparer de sa fortune, mais surtout, de ses précieux carnets de notes. Le bonheur dans le crime ? C’est compter sans les mauvais tours du destin… et la perspicacité du détective Bill Hodges.

Ce livre est donc la « suite » de Mr Mercedes même s’il n’y a que les personnages principaux (les enquêteurs) qui sont repris dans ce deuxième tome. Vous n’êtes pas obligés de lire Mr Mercedes pour lire celui-ci, mais je vous le conseille quand même fortement parce que c’est un superbe livre !

Passons à « Carnets Noirs » maintenant. L’histoire est encore une fois très glauque et ne conviendrait sans doute pas aux âmes sensibles mais moi j’ai adoré ! On est dans le monde de la littérature dans ce tome puisqu’il est questions de carnets d’écriture d’un auteur et de la suite supposée de sa saga alors que cela fait des années que cet auteur n’a rien sorti, donc ça m’a plus dès le début. Mais ces carnets valent une fortune et le meurtrier n’est pas le seul à les vouloir, ce qui donne une enquête rythmée et palpitante, menée par des personnages très charismatiques, qu’on a appris à connaître dans Mr Mercedes.

Cette fois encore, l’auteur nous plonge dans la vie du meurtrier et d’autres personnages alentours, ce qui nous donne plusieurs perspectives de la même histoire. J’aime beaucoup lorsqu’il y a différents points de vue dans un même roman, et c’est le cas ici, et c’est d’autant plus appréciable que c’est bien fait ! Même si les enquêtes policières ne sont pas le style de prédilection de Stephen King, je trouve que ça lui va à merveille et qu’il arrive à insuffler son univers si particulier, dans une enquête très intéressante. Morris Bellamy est un être très particulier et à part, qui a une personnalité très sombre et torturée et qui ne recule devant absolument rien pour arriver à ses fins, quitte à mettre la vie d’un enfant en danger. Ce qui est bien avec Stephen King c’est qu’on ne risque pas de s’attendre à ce qui va arriver par la suite puisque ses personnages sont capables de tout, même du plus atroce alors que d’habitude j’arrive à deviner la fin de pas mal de romans policiers, puisque c’est toujours un peu la même chose.

Tout ce que je peux vous dire, puisque je ne peux pas vous dire grand-chose sans vous spoiler, c’est que l’histoire est originale et surprenante, très bien écrite, avec une enquête menée par des personnages attachants et doués et qu’il y a beaucoup de rebondissements. Comme je l’ai dit au début, âmes sensibles s’abstenir parce qu’il y a beaucoup de scènes glauques et morbides, puisqu’il y a aussi beaucoup de morts malheureusement (ou heureusement pour les plus sadiques d’entre nous). Je vous le conseille, en tout cas, très fortement, surtout si vous n’avez jamais osé vous lancer dans du Stephen King !

5cupcake-1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s