[Chronique n°25] Miss Pérégrine et les enfants particuliers – Ransom Riggs

miss-peregrine-et-les-enfants-particuliers-1925792Titre : Miss Pérégrine et les enfants particuliers, tome 1

Auteur : Ransom Riggs

Edition : Bayard Jeunesse

Genre : Jeunesse Fantastique

Prix : 15.90€

Nombre de pages : 438

Résumé : Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ». Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…

L’originalité de l’histoire m’a frappée dès les premières lignes. On sent tout de suite qu’on va être transportés dans un autre univers et qu’on va être complètement dépaysés. Déjà, on est dans un contexte de guerre mondiale, donc dans une autre époque que la nôtre, et en plus, dans un autre pays, le pays de Galle. Donc sans avoir réellement commencé l’histoire, on est déjà un peu transportés ailleurs. Personnellement c’est une époque qui m’intéresse beaucoup et qui m’attire toujours dans les livres parce qu’on n’a jamais finit d’en découvrir et puis ça change des romans jeunesse contemporains et cul-cul qui se ressemblent tous.

L’histoire démarre de manière assez étrange au début, donc ça nous met dans le bain pour la suite, puisque le grand-père du personnage principal est un peu fou et semble avoir été agressé par les monstres qu’il semble inventer. En réalité, il y a une histoire bien plus sordide et sombre qui se cache derrière tout ça et qu’on va découvrir au fur et à mesure. L’univers et le style de l’auteur sont très spéciaux, parfois on bascule même dans l’horreur, donc si vous êtes une âme sensible, certains passages risquent de vous faire un peu « peur ». Personnellement c’est un style auquel j’accroche beaucoup puisque je suis une grande fan de Stephen King donc ça ne m’a pas dérangé dans ma lecture.

J’aime beaucoup lorsqu’il y a des enquêtes ou des sortes de « chasses au trésor » dans les livres, et c’est exactement ce qui se passe au début de ce roman. Le petit-fils se lance dans une enquête pour remonter sur les traces du passé de son grand-père et tombe sur de très étranges photos et lettres, qui vont l’intriguer au plus haut point. On est aussi perdus que lui, ce qui fait qu’on suit cette enquête de très près et qu’on est tout de suite happés par ce livre. Les photos sont fournies avec le livre (photocopiées bien sûr) ce qui fait qu’on comprend bien mieux ce que Jacob décrit. Les photos sont très étranges mais font sens au fil de l’histoire, pour éviter qu’on en sache trop dès le début.

Par la suite l’enquête s’intensifie, jusqu’à même devenir dangereuse, non seulement pour Jacob et les enfants particuliers, mais aussi pour son père et les habitants de l’île. Il y a tout de suite plus de suspens et là, c’est impossible de lâcher le livre. Les créatures ne sont franchement pas agréables à regarder et n’ont pas l’air hyper sympathiques, ce qui ne présage absolument rien de bon pour Jacob mais on a quand même envie de lire la suite, pour voir jusqu’où ce garçon de seize ans est capable d’aller pour continuer son enquête.

Personnellement j’ai adoré les enfants particuliers et leur découverte. Jacob les découvre de manière très étrange et un peu au hasard il faut le dire mais il est tout de suite accepté par cette communauté très spéciale et extrêmement protégée. Ils ont tous des personnalités très intéressantes, bien que parfois ça fasse des étincelles, et je trouve qu’ils nous enseignent des leçons sur la vie, de part leurs singularités et leurs innocence. Ils cachent beaucoup de choses mais lorsqu’ils se révèlent, on ne peut s’empêcher de les aimer et puis ils ont surtout beaucoup de choses à révéler au fil de l’histoire et rendent l’histoire bien plus intéressante. Ces enfants ont un passé lourd et j’ai été ravie de découvrir leurs histoires individuelles.

Après, c’est vrai que certains rebondissements sont peut-être un peu « gros » mais dans quel livre n’y en a-t-il pas ? Je n’ai jamais lu un livre qui m’a surprise de A à Z. Il y a certains moments où on finit par deviner la suite de l’intrigue, c’est comme ça mais je ne lui en veut pas.

Au final c’est un livre absolument fantastique avec un sujet très original et particulier qui nous plonge dans le monde de l’auteur. Les enfants particuliers sont très sympathiques, tout comme les autres personnages, et nous apprennent autant de leçons qu’à Jacob. Il y a du suspens, beaucoup de rebondissements, de l’amitié, de l’amour, et toutes sortes d’émotions. C’est un excellent livre que je vous conseille grandement.

5

-Cupcake (1)

Publicités

Un commentaire sur « [Chronique n°25] Miss Pérégrine et les enfants particuliers – Ransom Riggs »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s