[Chronique n°21] L’île de l’Oubli – Melissa De La Cruz

les-descendants,-tome-1---l--le-de-l-oubli-633763Titre : L’île de l’Oubli (The Isle of the Lost)

Auteur : Melissa De La Cruz

Edition : Hachette

Genre : Fantasy / Jeunesse

Prix : 15.90€

Nombre de pages : 304

Résumé : Il y a vingt ans, tous les Méchants de tous les contes de fée ont été bannis du royaume d’Auradon et réduits à vivre dans une prison sur une île. Et quand on parle de Méchants, c’est vraiment de la crème de la crème de la méchanceté : Cruella d’Enfer, Maléfique, la Méchante Reine, Jafar et compagnie… Cette île est protégée par une force magique qui maintient les prisonniers et leurs enfants en captivité. La vie y est sinistre et monotone. C’est un endroit sale, qu’on laisse pourrir, oublié du reste du monde… Cependant, dans les profondeurs de la mystérieuse Forteresse Interdite, un œil de Dragon est caché. Il est la clé de leur liberté. Or, seul le Descendant le plus intelligent, le plus mauvais et le plus diabolique pourra le trouver… à moins qu’il s’agisse d’une Descendante ?

J’avais décidé d’entamer cette lecture puisque j’ai vu le film il y a quelques mois et j’étais curieuse de voir ce que le livre donnait. Le film ne m’avait pas vraiment convaincue, et le fait que les personnages se mettent à chanter toutes les 5 minutes m’a rebuté mais je vous rassure, le livre est bien meilleur ! Et en plus il y a un second tome !

Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé le concept du fait que tous les méchants soient « enfermés » sur une île et que l’on fasse la connaissance de leurs enfants. D’habitude, dans toutes les réécritures de contes, les auteurs se concentrent sur ce qu’il se passe après la fin de l’histoire mais ce sont toujours les « gentils » au cœur de l’histoire et les méchants on s’en fou un peu. Cette fois, ils ont une histoire rien que pour eux et j’étais super curieuse d’en apprendre plus.

Ce que j’ai le plus apprécié avec le fait que l’on s’intéresse aux méchants, c’est le fait que l’auteur parle de ceux que l’on oublie trop facilement comme Jafar, Cruella ou encore le Capitaine Crochet. Bien sûr il y a Maléfique et les autres sorcières des contes classiques mais j’ai beaucoup apprécié le fait que le fils de Cruella et le fils de Jafar fassent partie des personnages principaux.

Bon, l’histoire est un peu classique et « à la Disney » mais on ne peut pas lui reprocher d’être ennuyeuse. Il y a sans cesse de l’action et des rebondissements et le meilleur dans tout ça c’est que le point de vue alterne entre les quatre protagonistes, de sorte que ce ne soit pas linéaire et répétitif dans la narration.

Je n’avais jamais lu de roman de cette auteur, bien qu’elle soit très connue, mais j’ai été très surprise de sa plume. Elle écrit divinement bien et de manière très fluide et du coup je n’ai pas vu le temps passer. C’était une très agréable découverte et j’avais envie de vous le faire partager.

Sinon, j’ai un point négatif, le fait que ça soit un peu cul-cul par moment, comme beaucoup de Disney en fait. Les personnages deviennent « gentils » un peu trop facilement, la fin est un peu cul-cul mais intéressante et globalement y’a pas mal de scènes qui me rappellent trop les films Disney et c’est dommage. J’aurais voulu que l’auteur exploite un peu plus le côté méchant des personnages au lieu de les rendre gentils.

4

-Cupcake

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s