[Chronique n°19] L’Ultime Refuge – Nora Roberts

1220537-gfTitre : L’ultime refuge (Sanctuary)

Auteur : Nora Roberts

Edition : J’ai Lu

Genre : Policier / Romance

Prix : 8€10

Nombre de pages : 540

Résumé : La photo était excellente. Elle y apparaissait nue, le teint pâle, la tête curieusement inclinée. Elle semblait rêver, mais son regard, braqué sur l’objectif, était étrangement fixe. Comme celui d’une morte…
Depuis qu’un inconnu lui envoie des photos inquiétantes sur lesquelles elle croit se reconnaître, Jo Hathaway vit en permanence dans la terreur. Une terreur qui monte encore d’un cran le jour où elle s’aperçoit que l’un des clichés ne la représente pas elle, mais sa mère, Annabelle, disparue vingt ans plus tôt sans laisser de traces… Peu après, la photo est subtilisée dans son appartement. Sans preuve à fournir à la police, et épuisée par la tension et la peur, Jo se réfugie alors dans la maison familiale, sur une île au large de la Géorgie. Là, espère-t-elle, elle sera en sécurité. Mais, dans ce lieu où flotte encore l’ombre d’Annabelle, le danger est partout. Et Jo pourrait bien avoir trouvé là son dernier refuge…

Comme d’habitude j’ai passé un très bon moment en compagnie de Nora Roberts et de ses personnages. Elle a une plume tellement fluide que l’on ne se rend même pas compte de la vitesse à laquelle on lit. Tout est tellement réaliste qu’on a l’impression de lire une histoire dans le journal, et du coup c’est super agréable. Parfois on a juste envie de se poser avec un bon livre sans se prendre la tête, et c’est exactement ce que Nora Roberts nous propose.

Si vous vous attendez à une enquête palpitante ou à un mystère non-résolu, alors ce n’est pas pour vous. C’est un roman policier beaucoup plus doux que ce à quoi j’ai l’habitude, même venant de Nora Roberts, et pour une fois, ça ne m’a pas déplu. En général je préfère quand c’est beaucoup plus palpitant que ça, mais l’auteur fait en sorte que nous garder ancré dans l’histoire sans pour autant nous faire travailler. C’est elle qui fait tout le travail et nous donne la solution dans le bec, et je comprends que cela puisse déplaire à certaines personnes.

Les personnages étaient plutôt attachants bien qu’agaçants sur la fin. Ils ont tous des personnalités très forts et sont très têtus et au bout d’un moment on finit par prédire tout ce qu’ils vont faire, quelles vont être leurs réactions et ça devient lassant. On a compris que leur famille est complètement éclatée, qu’ils ne se parlent plus et qu’ils ne veulent plus se parler mais ça ne devrait pas interférer autant avec l’histoire. Sur la fin j’ai fini par en avoir un peu marre. Mais sinon ils restent très réalistes et on se prend d’affection et de curiosité pour eux.

Globalement j’ai bien aimé ma lecture, notamment grâce à l’atmosphère de l’histoire, un peu sombre, un peu glauque, mise en place dès les premières pages. On est tout de suite dans l’ambiance et on a envie d’en savoir plus sur l’histoire et sur la personne responsable de tout ça. Malgré l’épaisseur du roman, il se lit très rapidement et l’histoire reste agréable, malgré une romance trop prononcée à mon goût. Comme d’habitude, Nora Roberts ne m’a pas déçue.

4

-Cupcake

 

Publicités

4 commentaires sur « [Chronique n°19] L’Ultime Refuge – Nora Roberts »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s