[Chronique n°17] Rage – Stephen King

51V8AXJ1NNLTitre : Rage

Auteur : Stephen King

Edition : J’ai Lu

Genre : Horreur

Prix : (disponible seulement d’occasion donc aucun prix fixe puisque ce livre a été retiré de la vente en 1999 à la demande de Stephen King lui-même suite à la tuerie de Colombine dont l’histoire était bien trop proche de « Rage »)

Nombre de pages : 249

Résumé : Charles Decker est, en apparence, un petit lycéen américain bien tranquille. Mais, entre un père violent qu’il déteste et une mère fragile, il rage a froid. Un jour, cette rage éclate et il abat, d’un coup de revolver, sa prof de maths. Puis, il s’empare du pouvoir, autrement dit, il prend sa classe en otage. Il va alors contraindre ces condisciples a se livrer a un déballage furieux, a se débarrasser de toutes les haines accumules en secret : contre les parents, la société corrompue, l’école pourrie, la lâcheté et l’incompréhension des adultes.

Malgré le fait que ce livre soit très dur à obtenir pour les raisons expliquées plus haut, j’avais vraiment envie de vous parler de ce livre parce qu’il m’a beaucoup touchée, même si l’histoire est horrible.

Déjà, je tiens à spécifier que ce livre n’est pas aussi trash que certains autres romans de Stephen King. On a l’habitude des descriptions crues et scènes atroces dans les romans de cet auteur, mais là, à part une ou deux scènes sanglantes, ça reste assez soft. C’est surtout psychologiquement que ce livre peut être dur puisqu’il traite de sujets très sensibles, et malheureusement d’actualité.

Dans ce livre, Charles Decker est au plus mal, c’est adolescent fragile et instable mentalement qui ne cesse de se faire critiquer par les élèves et les professeurs et qui en a ras-le-bol. Un jour, il décide de se rendre au lycée avec une arme à feu pour se venger de tout ce qu’il a subit, mais ce n’est pas la première fois qu’il se venge puisqu’il  déjà envoyé un professeur à l’hôpital, en état critique, après lui avoir ouvert le crâne.

Ce que j’ai aimé dans ce livre c’est qu’on se plonge dans l’univers d’un adolescent prêt à faire l’impensable et on arrive à comprendre un peu mieux comment quelqu’un peut en arriver là. Bien entendu, rien ne justifie leurs agissements, mais au moins on comprend le chemin physchologique de Charles. Moi j’aime bien quand on se plonge dans la tête d’un personnage, comme ça il n’y a aucune barrière entre le lecteur et l’histoire. En plus de ça, l’auteur décrit vraiment en détail tout ce à quoi pense Charles, il va vraiment au bout des choses et nous captive complètement.

Il y a pas mal de suspens dans ce roman, même s’il est court, parce que Charles est très instable et on ne sait absolument pas ce qu’il va faire et qui il va tuer. Tout est complètement aléatoire, ce qui nous rend d’autant plus accro à cette histoire. Personnellement je l’ai lu d’une traite parce que j’avais très envie de savoir ce qui allait se passer.

Honnêtement je ne sais pas comment vous expliquer à quel point on est plongés dans ce récit tellement il est fascinant. C’est un sujet très sensible et morbide, mais Stephen KIng a fait en sorte que ce ne soit pas trop dur pour le lecteur non plus. Je trouve qu’il reflète tout de même très bien la réalité et qu’il nous fait ouvrir les yeux sur pas mal de choses.

Ce qui est bien c’est que le récit ne se concentre pas que sur Charles, mais sur tous les autres personnages impliqués dans la catastrophe, que ce soit le psychologue, le directeur, ou les élèves pris en otages par Charles. On a vraiment une image d’ensemble de cette situation, et comment chaque personnage réagit face à un tel événement. Moi je sais que ça me fascine ce genre de choses, et je suis ravie que Stephen King ai fait le pari osé d’écrire un tel roman, aussi détaillé, aussi poussé, sans avoir peur des réactions des gens. Ce qui est bien, c’est que ce n’est pas écrit sous manière documentaire, ou sous forme de reportage comme on a l’habitude de voir à la télé, là c’est réellement un récit, avec une vraie histoire, des rebondissements etc… Mais surtout, il y a une vraie fin.

4

-Cupcake

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s